Fonds océaniques et Désir

C'est comme une moitié de monde sous le niveau de la mer. Comme un monde invisible mais faisant partie du même monde. Un espace d'imaginaire qui, quand il est souillé, cesse d'être source d'enchantement. Un espace où on déverse, on balance, on massacre. Mais un espace où on rêve de s'immerger, de nager dans la pureté, d'aimer avec ivresse. Un espace tranché entre le dégueulasse et le bonheur. Où le dégueulasse peut s'approcher du plaisir. Où le bonheur peut s'approcher du terrifiant. Un miroir inversé où l'on se cherche.